Chaque acte de barbarie, de violence ôtant la vie d’autrui est un crime commis contre l’Humanité.

Dans la banlieue parisienne, un professeur a été décapité par un jeune islamiste radical tchétchène âgé de 18 ans.

Ensuite, aujourd’hui trois personnes ont été massacrées par une décapitation à l’arme blanche au sein d’une Église dans le centre-ville de Nice.

Depuis des siècles, les Alévis ont lourdement payé et payent toujours le tribut de la barbarie et de l’obscurantisme islamiste. En ce sens, nous comprenons et partageons cette douleur extrême.

C’est dans le climat actuel, que nous souhaitons souligner l’importance des valeurs de la philosophie humaniste alévie-bektachie.

Les idées n’ayant pas comme valeurs essentielles la vie, la nature et la science sont des proies faciles de l’obscurantisme et de la barbarie.

Les Alévis de France condamnent avec fermeté ces attentats et partagent de tout coeur cette douleur commune.

Fédération Union des Alévis de France